Etat d’urgence, j’appelle à la dignité

etat d'urgence

Presque un mois déjà que les attentats se sont produits, et on apprend que l’état d’urgence est prolongé. Soit. Salah Abdeslam est toujours introuvable, et la menace terroriste pèse plus que jamais sur la France avec cette fois la menace d’une attaque chimique. Donc maintenir l’état d’urgence n’est pas une mauvaise idée en soi, et  est même plutôt cohérente.

Cependant en déjà vingt jours le nombre de perquisition, d’assignation à résidence, de mosquées fermées augmente à une vitesse vertigineuse. Et avec, le nombre de bavures et de négations des droits les plus fondamentaux dont se voit être victime la communauté musulmane. A défaut de l’avoir trouver, la police a sous la main autant de Salah qu’il y a de musulmans en France. Aujourd’hui nous sommes tous potentiellement des terroristes aux yeux de la France. Le GIGN défonce des portes, déjà ouvertes, et condamne du nom de terroriste tous ceux qui on le malheur de croiser son chemin avec la coupable apparence de musulman.

Ainsi nous voila marqué au fer rouge, doublement victime. D’abord par l’attaque terroriste du vendredi 13, au même titre que tous les français. Et nous voilà aujourd’hui désigné par les doigts accusateurs de nos concitoyens, coupables d’être se que nous sommes.

La gestion des événements du gouvernement, et notamment du ministère de l’intérieur sème la destruction et la division. Il veut frapper fort et vite sans vraiment réfléchir pour faire oublier qu’il réagit tardalors nous en payons le prix. Nous musulmans et musulmanes à la barbe un peu trop longue et à la pudeur qui agace.  Pendant qu’un des coupables court toujours et qu’il a même peut-être rejoint tranquillement la Syrie.

Les témoignages des victimes des perquisitions et des intrusions en force font froid dans le dos. Je vous laisse constater par vous-même les témoignages recueillit par Barakacity une association musulmane elle-même victime de ces abus.

https://www.facebook.com/BarakaCity/videos/10153881956602369/?fref=nf

Les forces de l’ordre  sèment le désordre et s’octroient le droit de déverser leur haine dans toute l’impunité que leur accorde l’état d’urgence qui semble devenir un état de non-droit pour les musulmans dans le pays des droits de l’Homme.

J’appelle à la dignité.   

état d'urgence 2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s